Le château de Vaux

Un petit château qui n'a rien à envier aux grands
© Office de tourisme de l'Anjou bleu

Il est vrai qu’il faut un peu le chercher ce château à 3 kilomètres du bourg de Miré mais sa majestueuse silhouette vous interpelle sur la route reliant l’Anjou à la Mayenne. Vous ferez facilement un arrêt pour le visiter. L’accueil des propriétaires est simple et chaleureux. Après vous être avancé dans l’allée et avoir longé l’ancien corps de ferme, Vaux se dresse devant vous. Cet édifice du 15ème siècle, cerné de douves en eaux vives sur lesquelles veillent des oies en véritables chiens de garde, attend paisiblement les visiteurs.

LES BONNES RAISONS DE VENIR

Au château de Vaux

Le château de Vaux fut la première demeure bâtie par Jean Bourré il y a plus de 500 ans, avant les châteaux du Plessis-Bourré, de Jarzé ou de Langeais. Par chance, Vaux n’a subi aucune modification depuis sa construction et est, de ce fait, un témoignage rare de l’architecture pré-renaissance. Il est difficile de croire aujourd’hui que ce château fut laissé à l’abandon en 1950 et que la famille Nitzel le rachètera en 1986 en l’état de ruine… prête à s’écrouler ! Tours, charpentes, douves, communs, logis, chapelle… une campagne de restauration (un peu folle) de plus de 25 ans, lui redonnera ses traits juvéniles.

La visite débute au rez-de-chaussée du logis, au pied de la tour d’escalier que le hourd (la charpente en encorbellement au sommet de la tour) coiffe tout en finesse. Belle hauteur sous plafond, harmonie des matières et palette de couleurs allant du beige au brun… une parfaite restitution de ce que pouvait être Vaux à ses riches heures.

Vous imaginerez les belles dames du Moyen Âge, assises sur les coussièges près des fenêtres à meneaux, s’adonnant à la lecture ou à divers travaux de couture et broderie, les pas lourds des gardes montant et descendant l’escalier pour veiller sur la campagne environnante depuis le hourd.

Le subtil mélange de couleurs vives d’un vitrail contemporain réchauffe l’atmosphère de la sobre chapelle.

À l’extérieur comme à l’intérieur, vous serez saisi par la quiétude des lieux.

Vaux, majestueux château niché au creux d’un val, les pieds dans l’eau, se dressera encore quelques siècles dans ce joli coin de l’Anjou.

C'EST PAR ICI !

Le Château