Le Château de Challain‑la‑Potherie

Le petit Chambord de l’Anjou bleu

Le château actuel remplace une construction plus ancienne, dont l’origine remonte au Moyen Âge. Ancien siège de la seigneurie de Challain-la-Potherie, il passe dans les mains de nombreuses familles au cours de son histoire. Au gré des ventes et des héritages, il devient la propriété successive de la famille de Châteaubriant et de la famille de Chambes avant de revenir à des membres de la famille de Nicolas Fouquet, puis à la famille de La Potherie, qui laisse son nom au château et au village.

LES BONNES RAISONS DE VENIR

Au château de Challain-la-Potherie

Un joyau néogothique angevin

Le château construit au 19e siècle est commandé par Ida de La Potherie et son mari le comte de La Rochefoucauld. Le choix du style néogothique est un moyen de remettre en valeur la gloire familiale après la Révolution française. C’est également un choix motivé par les goûts de l’époque, le néogothique étant alors en vogue parmi l’aristocratie angevine. Son architecte, René Hodé, a dessiné beaucoup d’autres châteaux du même style en Anjou, mais celui de Challain-la-Potherie demeure le plus imposant. Sa taille et son allure lui valent le surnom de « petit Chambord » ou de « Chambord angevin ». Le château est terminé en 1854, pour 6 ans de construction, soit un record pour l’époque !

Une taille hors norme

Le château mesure plus de 60 m de long et 45 m de hauteur. Il comporte 120 pièces sur 5 niveaux et près de 4 000 m2 de parquet. Il est doté d’une entrée principale « La Porterie » avec deux tours massives, de communs très imposants (40 mètres de long sur 10 de profondeur) et d’une orangerie, doublée d’une grande serre. Malheureusement, peu de temps avant d’emménager dans le château, le comte de La Rochefoucauld meurt. C’est sa femme, Ida de la Rochefoucauld, qui termine les travaux et qui fait édifier la tour « C’est mon plaisir » qui était la devise de la famille. Malgré sa grandeur et sa place importante dans l’histoire de l’architecture angevine, il subit une certaine dégradation après la mort de ses commanditaires.

Mes jolies colonies de vacances….

Réquisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale par les officiers allemands, le Château de Challain-la-Potherie est racheté en 1948 par la commune de Choisy-le-Roi (dans le Val-de-Marne) pour en faire un lieu de colonie de vacances jusqu’au début des années 1970. De nombreux parisiens sont venus passer leurs vacances à Challain-la-Potherie et ont découvert la vie et les richesses du monde rural en Anjou bleu.

Vers un lieu de réception luxueux

À ce jour et depuis 2002, c’est la famille Nicholson, du New Jersey aux États-Unis, qui en est propriétaire. Cette famille continue de valoriser et de rénover l’édifice qui est inscrit au titre des monuments historiques depuis 2004. Il devient un lieu emblématique pour les mariages et évènements de grand standing au niveau national et surtout international.

Ce bijou d’architecture vit au rythme des visites guidées la journée avec la découverte du rez-de-chaussée et du sous-sol ; et la nuit, il se transforme en véritable lieu de réception somptueux pour évènement sur-mesure.

C'EST PAR ICI !

Le Château

À PROXIMITÉ

Husky d'Anjou

Vous pourrez poursuivre votre visite du village de Challain-la-Potherie en faisant une cani-rando. On vous propose d’explorer les chemins de campagne harnaché à un chien de traîneau Husky. Alors, prêt pour vivre une expérience au poil !