La pêche

Envie d'un break au bord de l'eau ?
© Olivier Calvez

Mordre à l’hameçon, taquiner le goujon, aller à la pêche… Autant d’expressions qui peuvent aussi bien s’utiliser dans la pratique de l’activité que dans la vie courante… Pêcher n’est pas seulement réservé aux « mordus » et passionnés mais bel et bien pour tout le monde, de 7 à 77 ans ! Qui n’a jamais pêché une fois dans sa vie avec papy et mamie au bord d’un étang et récolté ses premiers trophées ? La pêche est aussi un moment où le temps est comme suspendu, où l’on se donne le temps d’observer, d’écouter la nature et de l’apprécier !

LES BONNES RAISONS DE TESTER

La pêche en Anjou bleu

L’Anjou bleu, un vivier de possibilités !

En Anjou bleu, il est possible de s’adonner à cette pratique dans des lieux propices comme les rivières la Mayenne, l’Oudon ou la Sarthe, mais aussi des plans d’eaux tels que Combrée, Pouancé, l’Hôtellerie-de-Flée, Noyant-la-Gravoyère… Bref, un véritable choix de lieux piscicoles où vous pourrez poser vos gaules et tenter d’attraper de beaux poissons. Brochets, carpes, sandres, perches : des espèces à capturer selon les techniques autorisées.

Une passion comme une autre… qui a aussi droit à son règlement !

Afin d’assurer le bon fonctionnement de la pêche, au niveau national comme au niveau local, il existe une fédération dont son rôle est non seulement de promouvoir le loisir-pêche, mais aussi de soutenir les actions locales mises en place par des Associations Agrées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (dîtes AAPPMA). La fédération leur apporte un soutien technique et financier (couvrir les actions d’entretiens et d’aménagements des milieux aquatiques entre autres).

La fédération donne également toutes les informations sur la règlementation à respecter pour la pratique de la pêche : munissez-vous d’une carte de pêche en navigant sur le site  www.cartedepeche.fr ou dirigez-vous vers une AAPPMA pour vous en délivrer une ! Ainsi, vous devenez également acteur de la préservation des milieux aquatiques en participant de manière financière : par exemple, une carte journalière coûte environ 10 €.

Sur notre territoire, Les Gardons de l’Oudon, Les Pêcheurs des Etangs Pouancéens, les Brochets de la Sarthe, les Gardons de la Jaille sauront vous informer et vous donner l’envie de pêcher… en toute quiétude et sérénité !