ON A TESTÉ POUR VOUS

Anjou Sport Nature

Déconnectez-vous !
© Anjou Sport Nature
Flo 1

 

« Aujourd’hui, je vous emmène à La Jaille-Yvon pour découvrir la base de loisirs Anjou Sport Nature.

Vous hésitez entre VTT, acrobranche, paddle, canoë ou encore baignade ? Cette base de loisirs est là pour vous ! De nombreuses activités en pleine nature pour les individuels et les groupes sont proposées au cœur d’un écrin de nature à la Jaille-Yvon.

Florence de l’Office de tourisme

Anjou Sport Nature, 100% nature, 100% adrénaline !

C’est le slogan de cette base de loisirs située à la Jaille-Yvon, sur les bords de la Mayenne. Et pour cause, quel que soit votre quête de sensations fortes, Anjou Sport Nature tient la promesse qu’il annonce sur son site web et ses dépliants.

Une dizaine d’activités sont proposées à terre : accrobranche, vélo, fun archery, challenge, tir à l’arc, paint ball, et sur l’eau : paddle, paddle géant, canoë, mini-péniches, balados). Le plus difficile est de choisir la prestation qui fera l’unanimité auprès de vos accompagnateurs.

C’est en duo que j’ai eu l’occasion de découvrir Anjou Sport Nature. Avec ma fille de 7 ans plus exactement, pour un petit moment rien qu’à nous.

Nous avions opté pour l’accrobranche et nous nous sommes éclatées pendant plus d’une heure dans les arbres. Casque vissé sur la tête et baudrier enfilé, elle a très bien assimilé les consignes de sécurité annoncées dès le départ par les moniteurs. C’est avec un vrai plaisir que je l’ai vue prendre des initiatives et évoluer sur les différents parcours suivant scrupuleusement la ligne de vie, ne pas s’en détacher du début à la fin.

Elle m’a encouragée, conseillée mais s’est aussi bien moquée de moi lorsque j’ai dû me lâcher dans le vide en empruntant la première tyrolienne.

Nous ne parlerons pas de nos élégants « atterrissages » sur les plateformes. Heureusement que les troncs des arbres sont rembourrés pour permettre des arrivées en douceur car nous en avons embrassé quelques-uns.

Au final, de nous deux, je ne sais qui était l’adulte. Il était bon de voir ma fille jouer à la grande et de lui prouver que finalement, sa mère est aussi une grande gamine. »