Les fours à chaux de la Veurière

Découvrez l’histoire oubliée de ces fours géants…

Au détour d’une route, alors que notre regard se perd dans ce paysage bocager, jaillissent ces silhouettes de pierre qui viennent « piquer » notre curiosité. Quels secrets se cachent derrière ces murs gigantesques dignes d’une forteresse médiévale ?

Les fours à chaux se dressent comme des sentinelles endormies qui veillent sur un trésor que le temps a enfoui. Ce trésor se révèle aujourd’hui à nous grâce à un homme : Jean-Yves Rondeau, propriétaire de ce curieux patrimoine. Ses grands-parents l’avaient acheté en 1912 et sa mère, Jeanne, fut l’instigatrice passionnée de sa vaste restauration.

Véritable gardien des lieux, Jean-Yves Rondeau nous propose de le suivre dans une visite qui nous transporte au 19e siècle, au temps faste de l’exploitation chaufournière. Passeur de mémoire, il nous raconte l’histoire de cette période industrielle et de ces hommes qui transforment le calcaire en chaux.

LES BONNES RAISONS DE VENIR

Aux fours à chaux de la Veurière

Et la chaux, ça sert à quoi ?

Utilisée depuis l’Antiquité, elle est issue de la cuisson à 900° de blocs de pierre calcaire concassés. À la sortie du four, la chaux vive se prête à de nombreux usages, notamment en agriculture où elle est toujours utilisée pour l’amélioration des terres trop acides. Elle sert surtout en maçonnerie après être « éteinte » dans l’eau. Elle permet la réalisation de mortiers, d’enduits et de badigeons. Son aptitude à redevenir calcaire en séchant a fait d’elle le « ciment avant le ciment » et l’a rendue indispensable dans la construction et la réhabilitation des bâtiments anciens dont elle laisse « respirer » les murs de pierre.

Des fours et des carrières…

Le site de la Veurière à Angrie compte en réalité plusieurs fours. Si vous êtes curieux et que vous souhaitez prolonger votre visite, empruntez le circuit pédestre jusqu’au four Saint-Pierre distants de 800 mètres et amusez-vous à retrouver les anciennes carrières d’exploitation toutes proches. Un indice : elles sont devenues de bucoliques pièces d’eau aux reflets bleutés.

 

C'EST PAR ICI !

Les fours à chaux

À PROXIMITÉ

Le chemin de randonnée des Fours à Chaux

Si vous êtes marcheur, à la fin de votre visite, vous pourrez emprunter le chemin de randonnée des Fours à Chaux. Au détour des 13 km, vous pourrez découvrir le four Saint-Pierre, les anciennes carrières devenues pièces d’eau et le paysage verdoyant des Haies d’Angrie.