ON A TESTÉ POUR VOUS

Passer une écluse

Les 10 conseils pour réussir !

Flo 1

« Aujourd’hui, je vous conseille sur la façon de passer les écluses sur nos rivières.

Si vous louez un canoë, un bateau électrique ou un bateau habitable, vous serez amené à franchir l’une des 78 écluses que comptent les rivières de l’Oudon, de la Mayenne et de la Sarthe. Une écluse est un ascenseur à bateau ; un sas que l’on remplit d’eau ou que l’on vide pour permettre aux embarcations de franchir les barrages. Voici quelques conseils qui vous permettront de profiter pleinement de ces expériences.

Florence de l’Office de tourisme

Conseil n° 1 – Se familiariser avec le vocabulaire de la navigation
Sortez votre vieux dictionnaire pour chercher les définitions de ces termes : amarre, amont, aval, bief, corner, gaffe, pare-battage, rive droite et gauche, sas, tirant d’air et tirant d’eau, vantelle.

Conseil n°2 – La sécurité avant tout
Que vous soyez entre adultes ou avec des enfants, vous êtes sur l’eau. Il faut respecter les règles de sécurité. Mais naviguer doit être et rester un pur moment de plaisir, cela ne vous empêchera pas de vous amuser.

Conseil n°3 – S’assurer des compétences de son équipage
Endossez le rôle de capitaine de votre navire car franchir une écluse est une expérience qu’il faut faire avec sérieux. Les enfants doivent mettre leur gilet de sauvetage et rester assis ou rentrer à l’intérieur du bateau le temps de la manœuvre.
Chaque membre de l’équipage a une mission à assurer : qui tient la barre, qui tient les amarres. Et ceux qui ne font rien veillent sur ceux qui font quelque chose !

Conseil n°4 – Se signaler
Que ce soit pour informer le personnel éclusier ou un bateau qui pourrait arriver en sens inverse, il faut corner à l’approche d’une écluse.
Fiez-vous à la couleur du panneau installé pour savoir si l’éclusage est autorisé :

  • Rond jaune : écluse ouverte, manœuvre assurée par le personnel éclusier.
  • Rond bleu : écluse ouverte, manœuvre assurée par le plaisancier. Un membre de l’équipage doit descendre du bateau au ponton d’attente et ouvrir lui-même l’écluse.
  • Rond jaune et bleu : absence temporaire du personnel éclusier qui est présent.
  • Rond rouge : écluse fermée, passage interdit.

Conseil n° 5 – Manœuvrer doucement
Prenez votre temps pour entrer dans l’écluse. Le bateau ne réagit pas tout de suite à votre commande. Plus vous entrez doucement, plus la manœuvre sera aisée. Et au cas où, les bateaux sont équipés de pare-battages.

Conseil n°6 – Bien se placer dans le sas
Dans une écluse, vous tiendrez à 2, 3 embarcations, voire plus. Il faut laisser la place aux autres bateaux. Si vous êtes seul, restez au milieu. Moteur coupé, votre équipage tient les amarres pour maintenir le bateau en place pendant l’éclusage.

Conseil n°7 – Gare aux remous
L’eau qui remplit ou vide l’écluse génère des remous importants, en particulier à côté des portes. Soyez vigilant et intransigeant sur la sécurité, ce n’est pas le moment de tomber dans l’eau. Laisser filer l’amarre mais maintenez le bateau pour qu’il ne heurte pas les côtés ou les portes de l’écluse.

Conseil n° 8 – Gare aux mimines !
N’allez pas mettre vos mains pour amortir un éventuel choc du bateau contre l’écluse. Les bateaux sont équipés de gaffes et de pare-battages pour protéger le bateau.

Conseil n° 9 – Attendre que les portes soient grandes ouvertes
L’ouverture des portes génère des remous et le courant en amont de l’écluse peut-être plus fort.

Conseil n° 10 et pas le moindre – PROFITEZ
Le loueur de votre embarcation vous donnera systématiquement des informations et consignes pour la navigation et le franchissement des écluses.

Le personnel éclusier sera votre allié pour les éclusages et vous conseillera sur les particularités des douces rivières navigables de l’Anjou. »

En famille
2 heures
Gratuit