À LA UNE

La rivière Sarthe en écourues en Anjou jusqu’au 15 décembre 2020

Vous l’aurez peut-être constaté en empruntant le pont qui enjambe la rivière à Châteauneuf-sur-Sarthe : son niveau semble anormalement bas.

Il s’agit pourtant de son niveau naturel, tel qu’il serait sans barrages et écluses… Explications.

Les « écourues » consistent à abaisser le niveau de la rivière par l’ouverture des pertuis (passages) et permettre ainsi l’écoulement naturel de l’eau; un acte volontaire et temporaire, réalisé tous les 3 ans, en période d’étiage (eaux au niveau le plus bas) à l’automne, sur décision des Conseils départementaux (Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe).

Appelé aussi « eaux courues », cet abaissement permet aux services techniques d’intervenir pour des opérations d’inspection, d’entretien et de réparation des berges et ouvrages.

Initialement programmés en 2019, des crues automnales de la Sarthe avaient mis à l’arrêt plusieurs chantiers.

Ce sont donc des écourues partielles qui se déroulent actuellement sur la Sarthe, en Anjou uniquement.

Cette fin d’année verra la finalisation, entre autre, des travaux visant à restaurer la continuité piscicole de la Sarthe en Maine-et-Loire  par l’aménagement de passes à poissons aux barrages de Pendu à Morannes, Villechien à Brissarthe, Châteauneuf-sur-Sarthe et Cheffes, l’aménagement d’un passage pour canoës au barrage de Villechien à Brissarthe et l’empierrement du barrage à Châteauneuf/Sarthe.

Durant cette période, la navigation est interdite en amont des ouvrages abaissés.

Profitez-en pour vous balader sur les rives et apercevoir les vestiges de fondations d’anciens moulins, chaussées et piliers de ponts …. Vestiges d’une Histoire révolue, rarement mis à nu.