Le Saveurs Jazz Festival

Un festival de jazz à taille humaine
© Thierry Ploquin

Le Saveurs Jazz Festival a fêté sa dixième édition l’été dernier. Il s’agit pour moi de l’un des festivals de l’été à ne pas manquer. Voici les 5 raisons qui me font chavirer et bloquer immédiatement début juillet dans mon agenda ! D’ailleurs, mon petit doigt me dit que vous devriez faire de même…

LES BONNES RAISONS DE VENIR

au Saveurs Jazz Festival

1. Pour découvrir et redécouvrir le jazz

Qu’est-ce que le jazz ? D’après le célébrissime Wikipedia, il s’agit d’une « Musique issue de la musique profane des Noirs des États-Unis, caractérisée par une articulation particulière du rythme et du phrasé (le swing). » Derrière cette définition un peu barbare pour les newbies de la chose, retenons surtout le dernier mot : « swing ». C’est justement ce qui rend cette musique aussi unique et entraînante. Vous savez, le swing, c’est ce qui vous fait taper du pied en rythme sans que vous ne vous en rendiez compte, c’est aussi ce qui vous fait vous dandiner d’un pied sur l’autre ou pour les plus introvertis, ce qui vous fait hocher discrètement de la tête. C’est donc cette musique qui vous traverse, vous emporte, vous fait tomber amoureux en deux secondes et vous donne des frissons à vous en faire décoller l’échine. Bref, il s’agit de la première raison de venir (absolument !) au Saveurs Jazz Festival !

2. Pour avoir une autre vision de l’Anjou bleu

Ahhh l’Anjou bleu, ses ardoises, ses rivières et son ciel si bleu. Tout est bleu en Anjou bleu, des chocolats aux camions touristiques. Si vous ne connaissez pas, sachez que l’Anjou bleu est là pour vous accueillir le temps d’une semaine, d’un week-end ou même d’une journée. Entre amis, en famille, entre collègues… vous pourrez notamment descendre à 126 mètres sous terre et découvrir les vestiges d’une ancienne mine d’ardoise, la Mine (tenez-vous bien…) Bleue ! En vrac, vous pourrez aussi découvrir la friche industrielle (et désormais artistique) de Centrale 7, vous pourrez déjeuner à bord du bateau l’Hirondelle sur l’Oudon, faire du canoë ou encore prendre un apéro perché dans les arbres (et oui !). Bref, une deuxième raison évidente et nécessaire. On n’oublie pas non plus que comme tout festival de jazz qui se respecte, le Saveurs Jazz Festival a lui aussi un petit côté bleuté (vous savez, la note bleue, tout ça…).

3. Pour profiter d’une après-midi / soirée les pieds dans l’herbe à déguster des glaces bio

Savez-vous que le Saveurs Jazz Festival a principalement lieu dans un grand parc arboré à seulement 25 minutes d’Angers ? Vous passerez 4 jours les pieds dans l’herbe à dodeliner de la tête. Ou bien vous somnolerez pendant la sieste musicale, protégé des rayons du soleil par l’immense saule pleureur qui borde l’Oudon. Glaces artisanales bio, bières du coin et fouées, vous aurez le choix pour vous régaler et retrouver votre zénitude. En Anjou bleu, on prend son temps, et c’est la troisième raison qui me donne toujours envie de venir au Saveurs Jazz (pour les intimes).

4. Pour découvrir musicalement des pépites patrimoniales de l’Anjou bleu

En Anjou bleu, les p’tites pépites fourmillent ! Nos conseillères en séjour à l’Office du Tourisme vous concoctent chaque été un programme de découvertes insoupçonnées en Anjou bleu. Quelle bonne idée d’associer la musique à la découverte de ces lieux magiques ! Entre autres, pendant les Saveurs Jazz en balades, vous pourriez avoir l’occasion d’écouter un duo de saxophone dans une ancienne mine de fer, mais aussi d’entendre le scat d’une chanteuse de jazz au cœur d’une chocolaterie, ou encore les arpèges d’une guitare dans le bourg d’un mignon petit village de l’Anjou bleu. Des pépites patrimoniales on vous dit !

5. Pour prendre le temps, se laisser porter et emporter par l’événement

Enfin, ma cinquième raison sera de découvrir, de se laisser porter et emporter parce que c’est en étant curieux et en faisant des découvertes que l’on se construit. Et c’est également l’occasion de venir en famille et avec des plus jeunes, c’est un monde qui s’ouvre à eux. Ce serait dommage de ne pas les amener et de ne pas leur faire découvrir tout cela !

C'EST PAR ICI !

Le festival